C'est l'histoire d'un artiste professionnel, autodidacte, auto produit, inclassable. Depuis le début, il est tourmenté, envahi, submergé et enjoué par des mots qu'il n'a de cesse d'inscrire sur des bouts de papier, des cahiers, d'effacer, de copier, de coller... Les piles de papiers noircis d'encre se multiplient, s'entassent et apparaît alors l'envie de les dire.

Spectacle pour enfant, spectacle d'humour, conservatoire de théâtre, poésie, essayiste il ressent de plus en plus la nécessité d'auréoler ses mots de musique. École de Jazz, guitare, composition sur ordinateur, ses mots se dirigent naturellement vers la poésie. Il monte plusieurs répertoires de chansons, à huit, à cinq, à trois, à deux, il sort deux CD, enchaîne les dates.

Continuant son travail de diseur de poésie il rencontre le slam, monte un collectif, organise une cinquantaine de sessions, donne des ateliers d'écriture dans des écoles, dans des centres de redressement judiciaire, en prisons.

Puis il s'engage dans l'écriture d'un film qu'il part tourner à Montréal où il continue de jouer dans des bars, des salles, des appartements. De retour en France, il enchaîne une série de dates en appartement. Il rencontre des musiciens et tourne avec "De l'amour bordel".

2008 crise mondial. Il décide de s’intéresser à l'économie. Et depuis il lance toute une série de spectacle d'éducation populaire. Conférence désarticulée, One man show citoyen, plus de 400 représentations en France, en Belgique et en Suisse. Le temps est une notion qui nous échappe car déjà 20 ans se sont écoulés et aujourd’hui, Fred Dubonnet continue ateliers d'écriture et tourne avec

"Le monde ne sait plus sur quel pied danser",

" Mais où est passé Robin des bois",

" la Dixième république et quelques facéties de plus"

"Puisque nous devons vivre ensemble"